Les 5 grands retours qui ont surpris tout le monde

Marketing Insights for Professionals

Marketing Insights for ProfessionalsLes derniers rapports et articles de thought leadership pour les professionnels du Marketing

mercredi 8 août 2018

Certaines marques ne disparaîtront jamais. Voici 5 des meilleurs retours des marques que personne ne s'y attendait.

Article

Les marques craignent toutes les erreurs de communication. Une erreur de relations publiques ou tout simplement une baisse de popularité peuvent considérablement affecter la fidélité des clients et nuire irrémédiablement à une réputation, mais certaines entreprises ont réussi à faire l'impossible, en renaissant de leurs cendres.

Voici cinq marques qui ont surpris tout le monde en faisant leur retour :

Lego

Fondée en 1947, la marque danoise a décidé de refondre sa stratégie à la fin des années 1990. Mais, malheureusement, ce virage s’est transformé en désastre financier. La société voulait proposer des modèles avec figurines articulées, qui étaient en contradiction avec les briques de construction traditionnelles, anciennes pièces maîtresses de la marque.

Le résultat ? Lego a enregistré une perte de 300 millions de dollars en 2003 et a dû admettre qu'elle s’était tout simplement trompée de cible. La marque a ensuite été confiée à Jorgen Vig Knudstorp qui, devenu PDG en 2004, a insufflé une approche radicale pour inverser la tendance : demander aux enfants ce qu'ils voulaient.

Sous le feu des projecteurs d'une nouvelle campagne « Imagine », la marque retourne à ses fondamentaux : concevoir des produits stimulant l'imagination grâce à des briques. Cette campagne, récompensée par des prix d'excellence, a marqué le retour aux sources de Lego et lui a permis de se sortir de ses ennuis financiers.

Marvel

Les bandes dessinées étaient tombées en disgrâce au milieu des années 1990 et, bien qu'elles aient dominé l'industrie par le passé, Marvel était en difficulté. Proche de la faillite, l’entreprise a subi une restructuration et a privilégié les films plutôt que ses bandes dessinées classiques.

Maintenant, l'univers de Marvel est à l’origine des plus grands films à succès de tous les temps, avec Iron Man, Avengers, Spider-Man, et X-Men engrangeant des milliards de dollars.

Starbucks

À l'aube du millénaire, Starbucks était en pleine expansion et la qualité de ses produits n’arrivait pas à suivre. En 2008, la marque a connu un déclin et rencontré des difficultés financières, ce qui a entraîné la fermeture de centaines de magasins et le licenciement de centaines de personnes.

Au lieu de s'effondrer, comme beaucoup l'avaient annoncé, la marque a réuni tout ce qu'il lui restait pour lancer sa plus grande campagne de marketing.

Avec des slogans tels que « Si votre café n'est pas parfait, nous le referons. Si ce n'est toujours pas parfait, c’est que vous n’êtes pas dans un Starbucks ». Cette campagne a non seulement remis le consommateur au cœur de sa marque, mais a également permis à l’entreprise de se différencier des concurrents moins chers.  

starbucks coffee ad

Le résultat ? Des profits records.

Converse

À la fin des années 90, Converse était en difficulté. Suite à un succès prodigieux en partie grâce à l'embauche de Charles Hollis (« Chuck »), star du basket-ball, ce fut un choc que la marque soit éclipsée au milieu des années 80 par de grands noms comme Adidas et Nike. Une part de marché décroissante a conduit à la faillite de l'entreprise en 2001.

Finalement, Nike a racheté Converse et mène l'entreprise dans une nouvelle direction qui rend hommage à ses racines. La campagne a célébré sa place de favorite du rock 'n' roll en proposant des produits en édition limitée et, petit à petit, la marque s'est réinventée, tout en restant fidèle à son histoire.

Netflix

Il est difficile de penser que Netflix n’a pas toujours eu une longueur d'avance, pourtant les choses étaient très différentes en 2011. À l'époque, la société offrait un service d'abonnement à des DVD, mais la marque devait évoluer. Essayer d'équilibrer une offre de streaming illimitée avec au cœur de sa marque l'envoi de DVD s'avérait trop difficile, d’où la scission.

Pour obtenir le même service, les clients devaient s’inscrire à deux comptes distincts : un pour le streaming et l'autre pour les DVD, puis payer 16 $ au lieu de 10 $. Cela a provoqué un exode massif des consommateurs. Plus de 800 000 clients ont annulé leur abonnement en l’espace de trois mois seulement.

Netflix s'est excusé pour l'erreur et a essayé de récupérer une partie de sa clientèle, mais ce n'est que son investissement dans des séries originales comme « House of Cards » et « Orange Is the New Black » qui lui a permis de faire des profits, mais aussi de remonter en flèche.

Insights for Professionals propose un accès gratuit aux dernières tendances sur le leadership éclairé de marques mondiales. Nous proposons une suscription de grande envergure en créant et en recueillant du contenu spécialisé pour les professionnels de haut niveau. Pour en savoir plus sur le contenu marketing, veuillez cliquer ici.

Commentaires

Rejoindre la conversation…

Lectures supplémentaires

Retour haut de page