x

Veuillez vous connecter pour accéder à ce rapport

Pour accéder à d'autres rapports sur la plateforme, connectez-vous avec votre nom d'utilisateur et votre mot de passe, ou créez-vous un compte gratuit pour obtenir un accès illimité et des informations personnalisées à votre intention.

  • Accueil
  • IT
  • Security
  • Le rôle de la cybersécurité dans l'audit préalable aux fusions-acquisitions
Rapport Forescout Le rôle de la cybersécurité dans l'audit préalable aux fusions-acquisitions

Le rôle de la cybersécurité dans l'audit préalable aux fusions-acquisitions

Cette étude s'intéresse aux cyberrisques, devenus un sujet de préoccupation majeure des entreprises, et examine l'importance des cyberévaluations dans le cadre des fusions-acquisitions.

Les principaux décideurs s'inquiètent-ils des cyberrisques au cours d'une acquisition ? Quels facteurs sont pris en compte dans le cadre du processus d'audit préalable et d'évaluation avant, pendant et après l'acquisition ? Les cyberincidents retardent-ils l'acquisition ? Que signifie le cyberrisque pour les entreprises qui envisagent un rachat ? Comment peuvent-elles optimiser leur protection au cours de cette opération majeure afin de limiter le risque et protéger l'entreprise ? Lisez ce rapport pour comprendre les recommandations que les entreprises devraient prendre en considération avant une acquisition afin d'atténuer les risques et de réduire la probabilité de nourrir des regrets a posteriori.

Lire le rapport

Aperçu du Rapport

Basée sur une enquête engageant plus de 2 700 décideurs informatiques et décideurs d'entreprise du monde entier, elle poursuit ces objectifs :

  • Mieux comprendre comment la cybersécurité influe sur le processus d'acquisition.
  • Recenser les difficultés et les risques en matière de sécurité auxquels sont confrontées les entreprises qui cherchent à faire des acquisitions.
  • Déterminer les lacunes spécifiques en matière de cybersécurité dans le processus d'évaluation des fusions-acquisition.
  • Mettre en lumière l'impact de mesures insuffisantes lors des audits préalables.