Les questions d'entretien d'embauche que vous devez éviter de poser

HR Insights for Professionals

HR Insights for ProfessionalsLes derniers rapports et articles de thought leadership pour les professionnels RH

mercredi 11 avril 2018

Les entretiens d'embauche sont une ressource essentielle lorsqu'il s'agit de trouver les meilleurs candidats à des postes au sein de votre société.

Article

Les entretiens d'embauche sont des moments clés pour les candidats, mais il n'y a pas que ceux qui postulent pour un nouveau poste qui ont besoin de s'y préparer. Il est important que les personnes qui posent les questions connaissent le poste et soient prêtes pour l'entretien comme les candidats potentiels.

Même si certains entretiens peuvent durer des heures, la plupart ne dure que 30 minutes environ ; donc vous devez profiter au maximum du temps que vous avez avec chaque candidat. L'un des éléments clés est de poser les bonnes questions. Si vous ne le faites pas, vous risquez de perdre le bon candidat ou, même pire, de terminer le processus d'entretien et ne pas savoir qui est le meilleur candidat pour le poste, perdant potentiellement le temps et l'argent que vous avez investis.

Mais à part celles qui sont illégales, quelles questions devez-vous éviter de poser aux candidats ?

Où vous voyez-vous dans les cinq prochaines années ?

Ou dans 10 ans. La durée n'a pas d'importance, c'est toujours une mauvaise question. Vous posez aux candidats une question à laquelle il est presque impossible de répondre - car personne ne peut prédire l'avenir - et cela signifie qu'ils vous donneront une réponse inutile. Ils vous diront soit ce qu'ils pensent que vous voulez entendre soit l'utiliseront pour promouvoir leurs principaux traits de caractère, que vous devez déjà connaître à la lecture de leur CV.

Demandez-leur plutôt quelles compétences ils veulent développer. Cela vous donnera une bien meilleure idée du type de professionnel qu'ils sont, et s'ils veulent croître de la même manière que l'entreprise au sens large.

Quels sont vos points faibles ?

Là encore, c'est une question qui ne vous donnera pas d'informations utiles sur le candidat et il s'agit d'une question que la plupart des gens redoutent. Les demandeurs d'emploi craindront que le fait d'être complètement honnête sur leurs défauts les mettra directement sur la touche.

Leur demander quelles qualités ils admirent chez les autres est une bien meilleure question. Cela peut être « quelle est la personne la plus intelligente que vous connaissiez personnellement » ou « de qui avez-vous appris le plus », car les réponses vous diront exactement quels traits de caractère ils admirent chez ceux qui les entourent.

Qu'apporterez-vous à notre société/service ?

Si les recruteurs sont honnêtes, ils doivent reconnaître qu'ils ne connaissent pas les caractéristiques exactes de la plupart des postes qu'ils cherchent à pourvoir jusqu'à ce qu'ils trouvent le bon candidat et qu'ils commencent le travail. Les candidats ne peuvent pas savoir ce qu'ils apporteront à votre entreprise ou à un département, parce qu'ils doivent connaître vos points faibles.

Leur CV doit déjà vous avoir renseigné sur leurs compétences et expertise, et si vous voulez plus d'informations, posez-leur directement la question. Pour savoir si une personne s'intègre bien dans une entreprise, il suffit d’observer la façon dont elle travaille avec les autres. Posez-lui donc une question concernant ses précédentes relations de travail ou sur le fait de faire partie d'une équipe.

Insights for Professionals vous propose un accès gratuit aux thought leadership les plus récents de marques présentes à échelle mondiale. Nos abonnés bénéficient de contenu spécialisé de haute qualité créé ou regroupé pour les professionnels chevronnés. Pour consulter plus de contenu RH, cliquer ici.

Commentaires

Rejoindre la conversation…

Retour haut de page