L'amour au travail : Où fixer la limite ?

HR Insights for Professionals

HR Insights for ProfessionalsLes derniers rapports et articles de thought leadership pour les professionnels RH

mercredi 4 avril 2018

L'amour au travail, une affaire délicate. Vous voulez que vos salariés soient épanouis, mais les relations sont susceptibles de perturber l’environnement de travail, alors, où fixez-vous la limite ?

Article

Il est presque inévitable que certains de vos salariés aient des relations entre eux. Mais comment y faire face ?

Des politiques trop restrictives concernant les relations personnelles peuvent entraîner une baisse de moral et pourraient amener le personnel à quitter la société. Même s’il ne s’agit pas de romance, il est évident que des politiques strictes dans ce domaine peuvent sembler oppressantes pour un salarié.

Mais dans le pire des cas, des relations sur le lieu de travail peuvent être extrêmement perturbatrices. Qu’il s’agisse d’une relation qui tourne mal ou d’une dispute amoureuse, les sentiments personnels au bureau peuvent être déplaisants pour le reste du personnel.

Par ailleurs, lorsque deux salariés sont amoureux, les autres collègues peuvent se sentir gênés et même isolés selon la taille de votre équipe. Donc, avec tous ces problèmes associés aux relations sur le lieu de travail, que pouvez-vous faire et quand devez-vous intervenir ?

Est-ce que cela affecte leur travail ?

Le facteur le plus important pour savoir si oui ou non vous devez intervenir, est de savoir si ces relations affectent leur capacité à accomplir leur travail. Perdent-ils leur concentration lors des réunions ou passent-ils plus de temps à bavarder près de la machine à café qu'à travailler ? Ce sont des moments où leur manager devrait sérieusement penser à intervenir et à avoir une discussion calme, mais franche avec eux.

Par contre, s'ils sont discrets au bureau et vont juste déjeuner ensemble, ou ont une conversation occasionnelle à propos de choses de la vie courante, alors il n'est pas nécessaire d’y accorder trop d’importance.

S'isolent-ils ou se coupent-ils des autres ?

Toute personne qui entretient une relation au travail sait que cela est compliqué et qu'elle doit faire particulièrement attention à son comportement au bureau. Il est important de respecter les droits des autres salariés dans l'environnement de travail. Veillez à ce que l’équipe d’encadrement soit au courant de la relation et veille à ce que cela n'affecte pas le moral des autres collègues.

Bien sûr, il n'est pas nécessaire de leur fixer un ultimatum, mais une discussion amicale avec eux à ce sujet peut être productif. Vous devez faire attention à l'endroit et à la façon dont vous abordez le sujet, mais il n'est pas nécessaire de tourner autour du pot. Expliquez clairement que vous êtes très heureux que des relations se nouent au bureau, mais qu'il est important que cela ne se fasse pas aux dépens du moral de l'équipe. Évitez de faire des reproches et expliquez, via des exemples, comment certains comportements peuvent créer une distance avec le reste du personnel.

Y a-t-il un conflit d'intérêt ?

Si les relations se passent entre deux membres du personnel du même niveau ou dans des services différents, cela est bien moins préoccupant que lorsqu’il s’agit d’un manager qui noue une relation avec quelqu'un dont il est responsable.

Là encore, le bon sens voudrait que les deux parties de la relation connaissent ce potentiel conflit d'intérêt et agissent en conséquence. Toutefois, les managers sont les mieux placés pour connaître les domaines dans  lesquels cela pourrait devenir un problème, comme les promotions, le développement, les actions disciplinaires.

La solution est généralement assez simple ; mutez le manager concerné dans un autre service à un niveau similaire. Cela limite les risques de favoritisme ou les accusations de favoritisme de la part de leurs collègues.

Comment se sentent les autres salariés ?

Une autre considération clé est la façon dont le couple se comporte envers leurs collègues. Ceci ne signifie pas que vous devez aborder directement la question, car les gens peuvent avoir l'impression d'être contraints de pencher d'un côté ou d'un autre. Cependant, des réunions régulières pour faire le point entre  manager et salarié peuvent être un bon moyen pour voir si certains ont des préoccupations à ce sujet - ou sur quoi que ce soit d'autre au bureau.

Et concernant les options de développement, prévoyez un créneau pour discuter des questions qu'ils pourraient avoir. Ces dernières peuvent être liées à leurs sentiments envers les autres collègues ou quelque chose de complètement différent, mais cela leur donne une structure confidentielle pour évacuer leurs griefs s'ils le souhaitent.

Définir une ligne

Dans la plupart des cas, les relations sur le lieu de travail font partie de la vie de tous les jours et les gens agiront comme des adultes responsables  lorsqu'ils se trouvent au bureau. Il est important de rester cohérent et d’intervenir au bon moment. Les salariés ont besoin de savoir que ce n'est pas personnel et que vous n'attaquez pas leur relation, donc savoir quand intervenir et quand ne pas le faire est crucial.

Il vaut mieux en décider avec votre équipe d’encadrement avant que ce soit un problème. De cette façon, vous éviterez tout risque d'accusation de traitement impartial.

Insights for Professionals vous propose un accès gratuit aux thought leadership les plus récents de marques présentes à échelle mondiale. Nos abonnés bénéficient de contenu spécialisé de haute qualité créé ou regroupé pour les professionnels chevronnés. Pour consulter plus de contenu RH, cliquer ici.

Commentaires

Rejoindre la conversation…

Retour haut de page