Comment l’IoT a évolué au cours des 10 dernières années

{authorName}

ForescoutLeader sur le marché de la visibilité et du contrôle sur les appareils.

mardi 19 mai 2020

L’Internet of Things (IoT) est partout et ne montre en aucun cas un signe d’essoufflement. Par conséquent, comment a-t-il évolué pendant la dernière décennie et qu’y-a-t-il de nouveau pour le secteur IoT ?

Article 5 Minutes
  • Accueil
  • IT
  • Network
  • Comment l’IoT a évolué au cours des 10 dernières années

Il n’a pas pu vous échapper que l’Internet of Things est partout ces jours-ci. L’IoT est défini comme étant l’une des plus grandes tendances de ces prochaines années à venir, promettant une révolution pour tout, allant de l’énergie que nous utilisons jusqu’à nos habitudes de consommation (comment achetons-nous le lait).

En 2009, il y avait 900 millions d’objets connectés utilisés dans le monde, selon les chiffres de Statista. Aux alentours de 2007 (personne ne peut se souvenir quand exactement) le nombre de périphériques sur la planète dépassait le nombre de personnes et l’an prochain, ce chiffre devrait atteindre les 20 milliards.

La sécurité passe par la visibilité des appareils

Identifiez, comprenez et contrôlez tous les appareils connectés à votre réseau

ACCÉDER À LA PLATEFORME

Et alors que les nouvelles connectivités sans fil telles que la 5G deviennent plus largement disponibles accroissant grandement le volume de bande passante pour les gadgets IoT à utiliser ; nous ne sommes sûrement pas loin d’un monde où tout est connecté tout le temps. Mais comment en sommes-nous arrivés là et que reste-t-il à venir pour le secteur IoT concerné par une croissance continue ?

Quand l’IoT a-t-il commencé ?

Compte tenu de l’excitation générée par l’IoT pendant les années passées, vous seriez tenté de penser que c’était le dernier gadget ; après tout, nous savons tous que la technologie adore ses innovations les plus abouties. Mais le concept lui-même existe depuis beaucoup plus longtemps, bien avant que le terme « Internet of Things » ait été inventé en 1999.

Toutefois, le premier appareil connecté à internet n’était pas une voiture sans chauffeur ou un robot ; c’était machine à coca-cola, qui était installée à l’Université Carnegie Mellon, c’était dans les années 80. Elle pouvait signaler ses niveaux de stocks via ARPANET, le réseau s’appelait ainsi à cette époque.

Le concept d’appareils électroménagers simples qui pouvaient supprimer les inconvénients de la vie quotidienne a continué à être un thème essentiel. Dix ans après, un exemple qui semblait surgir partout était le « réfrigérateur intelligent » qui pouvait surveiller vos stocks de produits et commander systématiquement dès que vos stocks s’amenuisaient. Pendant des années, une plaisanterie récurrente dans le monde de la technologie était qu’un jour, même votre grille-pain parlerait à internet, avant bien sûr, que quelqu’un ne finisse par le faire.

Que peut faire l’environnement moderne IoT ?

Au cours des deux dernières années, cette envie de connectivité peut avoir un peu dépassé les limites, allant des brosses à dents qui peuvent faire un rapport sur vos habitudes hygiéniques buccales, jusqu’aux centrifugeuses électriques qui se connectent à l’Internet et vous empêcheront d’utiliser des ingrédients périmés ou ayant fait l’objet d’un rappel (celui-ci en particulier a largement été raillé après qu’il a été constaté qu’il n’existait rien de mieux que de presser ses poches d’ingrédients « uniques ». Mais il existe nombre d’idées encore meilleures qui en fait ont pu changer le monde.

Les exemples les plus évidents sont des voitures sans chauffeur, qui fonctionnent à partir d’une vaste gamme de capteurs IoT pour déterminer où elles se trouvent et pour repérer les obstacles, ainsi que les concentrateurs comme Amazon Echo et Google Home qui peuvent contrôler les lumières, paramétrer votre système d’alarme et administrer votre système de loisirs. Au lieu de cela, dès 2018, plus de 47 millions d’adultes aux États-Unis ont eu accès à un haut-parleur intelligent, illustrant à quel point ces objets étaient devenus une partie de nos vies.

Hors du foyer, la technologie est au cœur des villes intelligentes récentes, surveillant tout, des flots de véhicules à la consommation d’électricité pour identifier les tendances, réagir aux problèmes et améliorer l’efficacité à grande échelle. De l’eau a coulé sous les ponts depuis le jour où vous étiez informé(e) que vous alliez être à cours de Coca diète.

Garantir l’avenir de la connectivité

Un domaine auquel il va falloir accorder beaucoup plus d’attention, cependant, est le problème de la sécurité. Au cours des dernières années, de nombreux développeurs ont été tellement préoccupés par l’idée d’ajouter de la connectivité à tout ce qui pouvait contenir une carte de circuit imprimé, qu’ils ont négligé la question de l’accès. 

Ce qu’il en est résulté a été que nous avons appris, non sans inquiétude, que de nombreux appareils IoT peuvent être très facilement piratés. En fait, cela est si simple, que même un élève de sixième muni d’un Raspberry Pi et d’un portable peut le faire. Par conséquent si l’IoT doit vraiment livrer son potentiel, l’augmentation des niveaux de protection offerts est indispensable.

Il existe de nombreuses histoires effrayantes sur ce que les pirates peuvent faire avec des appareils IoT mal sécurisés, allant de la création de réseaux de zombies au piratage de voitures connectées roulant à des allures effrénées sur l’autoroute. Et il est probable que ces craintes ne soient pas infondées, puisqu’une étude en 2018 révélait que deux tiers des personnes (64 %) qui utilisent des appareils IoT ont signalé avoir eu des problèmes avec ces appareils.

Elle a également montré que 85 % des personnes interrogées s’inquiétaient que des voitures sans chauffeur fonctionnaient mal et provoquaient des collisions à grande vitesse tandis que 86 % craignaient que des verrous numériques les enferment dans leur voiture et 83 % s’interrogeaient sur un éventuel risque de perdre le contrôle de leur maison connectée. De toute évidence, les gens ont besoin de plus d’éléments leur permettant d’être rassurés.

En conséquence, les appareils IoT doivent comporter des considérations de sécurité prises en compte dès les premières étapes, éviter l’utilisation de mots de passe par défaut, peu sécurisés, être capables de chiffrer des données et être isolés d’autres réseaux et de l’Internet public afin de s’assurer qu’ils ont la sécurité à laquelle les utilisateurs aspirent dans l’environnement de nos jours.

Lectures supplémentaires

Accédez aux dernières connaissances commerciales en informatique

Avoir accès

Forescout

Leader sur le marché de la visibilité et du contrôle sur les appareils.

https://forescout.fr/

Forescout Technologies est leader sur le marché de la visibilité et du contrôle sur les appareils. Notre plateforme de sécurité unifiée permet aux entreprises et aux organismes du secteur public d'acquérir une connaissance situationnelle complète de leurs environnements à l'échelle de l'entreprise étendue, mais aussi d'orchestrer des actions en vue de réduire les cyberrisques et les risques opérationnels. Les produits Forescout peuvent être déployés rapidement grâce à la découverte et à la classification en temps réel sans agent des appareils connectés IP, ainsi qu'à l'évaluation continue du niveau de sécurité. Depuis le 31 décembre 2018, 3 300 clients dans plus de 80 pays utilisent la solution de Forescout, qui fonctionne indépendamment de l'infrastructure, pour réduire les risques d'interruptions d'activité dues à des incidents ou à des compromissions, pour assurer leur conformité et en donner la preuve, et pour augmenter la productivité des opérations de sécurité.

Commentaires

Rejoindre la conversation…