Mise en place d’une culture du DevOps au sein de l’entreprise

Mise en place d’une culture du DevOps au sein de l’entreprise

Le DevOps gagne en popularité dans tous les secteurs, mais la transition culturelle vers ce terme nuancé ne peut pas se produire instantanément.

Le DevOps désigne un ensemble de comportements interdisciplinaires visant à créer, à faire évoluer et à exploiter des systèmes résistant à une transition rapide à grande échelle.

Bien plus qu’une pratique, c’est une philosophie dont la signification peut varier d’une entreprise à une autre, en fonction d’un certain nombre de facteurs, tels que la taille et l'ancienneté d’une société ou d’une industrie, de même que le degré de sophistication des technologies au sein d'une organisation.

D'autres facteurs d'influence entrent en compte, parmi lesquels le fait de savoir si une entreprise dispose d’un centre de données ou du SaaS, si les processus sont cloisonnés ou intégrés, la méthodologie de développement de l’entreprise (agile ou en cascade) et la nature des applications critiques (Web 2.0 / virtualisées / serveur client).

Genèse du DevOps

Le DevOps prend sa source dans la convergence de deux tendances clés.

La première d’entre elle, « les méthodes agiles », est née du besoin d'approches plus efficaces du travail. La deuxième porte sur la collaboration entre le personnel de développement et le personnel opérationnel au cours du cycle de développement, lors de la création et l’exploitation d'un service. C’est devenu un facteur plus critique, car l’importance des opérations a augmenté dans un monde de plus en plus axé sur l’optimisation des services.

La collaboration s’est propagée dans l’informatique grâce au DevOps, une approche basée sur l’alignement des tâches des développeurs et du personnel opérationnel pour travailler plus efficacement. Toutefois, une planification soignée et des investissements seront essentiels si une culture du DevOps doit être assimilée par l’ensemble de l’effectif.

Mise en place d’une culture du DevOps

La mise en place du DevOps n’est pas une tâche facile ; elle peut entraîner une modification des rôles, des objectifs et des structures de reporting, voire la disparition de mentalités bien ancrées. Avec l’automatisation, de nouveaux outils et applications peuvent rendre inutiles les opérations manuelles.

Ian Head, directeur de recherche chez Gartner, affirme que d’ici 2018, 90 % des services de l'infrastructure et des opérations iront droit à l’échec si elles adoptent le DevOps sans anticiper un remaniement culturel.

Ronni Colville, vice-président et chercheur-analyste de la gestion des opérations informatiques pour Gartner, a expliqué lors d’un webinaire que la collaboration est un élément clé du DevOps. Le personnel doit se mobiliser pendant l'alignement du développement et des opérations, de manière à faciliter le cycle de vie d’une application.

La deuxième facette consiste à prendre en compte les opérations à partir de la perspective du développement, en codifiant l’infrastructure et en évaluant l’application de bout en bout, du développement jusqu'aux tests et au contrôle de la qualité. Cela pousse la réactivité et la résilience des opérations, de la même manière que des développeurs codent une application.

La troisième facette examine comment les fournisseurs de cloud computing aux techniques les plus avancées ont créé leurs infrastructures. En plus de l'installation de matériel et de logiciels de base, la priorité est accordée à la rapidité, car les nouvelles technologies sont adoptées pour optimiser la vitesse des systèmes informatiques.

Harmonisation des comportements

Pour encourager la culture du DevOps, les entreprises doivent analyser l'écart comportemental afin d’établir leur position actuelle et leur position souhaitée, en se concentrant sur les pratiques qui peuvent être immédiatement prises en charge.

Les entreprises doivent former leur personnel aux avantages du DevOps et aux comportements associés, tels que la collaboration, pour pouvoir aller de l’avant. Cependant, l’engagement doit commencer au niveau de la direction : il est essentiel que les dirigeants commerciaux comme les services informatiques ouvrent la voie dans tous les aspects de la transition. 

Le DevOps ne pourra pas s'appliquer à tous les projets, mais au travers de son accent sur la collaboration et la qualité, cette approche restera un outil essentiel dans l’arsenal de tout service.

Optimisation de l'équipe

Il est essentiel de sélectionner soigneusement des participants appropriés parmi l’organisation informatique et de choisir le bon projet pour garantir les premières étapes du DevOps de l’entreprise.

Les équipes doivent faire preuve de motivation, et pour y contribuer, un projet pilote simple ayant de fortes chances de réussir peut être privilégié.

Un projet simple, ainsi que des membres d’équipe volontaires et triés sur le volet offriront les meilleures chances de résultats positifs, qui pourront donner un précieux élan lorsque l’équipe abordera un deuxième projet plus complexe. Cette approche peut aussi être efficace dans les entreprises où les dirigeants ont besoin de temps pour s’accoutumer à la nouvelle philosophie.

Évaluation des changements

Le DevOps dépend des analyses de la situation, qui témoignent de l'état d'avancement d’une application, ce qui à son tour, encourage la collaboration et l’éthique au sein de l'équipe. Alors que les développeurs se concentrent sur la production du code, les testeurs d’aujourd’hui se penchent sur la réalisation des tests.

L'objectif suprême est de passer du code à la production : un code prêt pour la production, un code mis à la disposition des utilisateurs, explique Ronni Colville, de Gartner.

Automatisation et intégration

Lors du développement, les tests automatisés permettent aux entreprises de mieux s'assurer que le code présente moins de bugs, parce qu’il est créé plus rapidement. L'automatisation de la gestion du service aide les entreprises à atteindre plus facilement les objectifs opérationnels, et les développeurs à mieux comprendre l’environnement de production, ce qui leur permet de détecter tout problème à la source.  

Le DevOps porte sur l'automatisation complète du cycle de vie, éliminant l’inertie, au travers d’une plus grande intégration. La manière d'y parvenir n’est pas définie précisément, et si l’agilité est un moyen de faciliter le processus, ce n’est pas le seul.

Nouveaux outils

Il est de plus en plus facile d'acquérir des outils adaptés au DevOps auprès des fournisseurs de l’industrie, contribuant à établir l’« Infrastructure as Code », alors que d’autres outils adaptés au DevOps peuvent être utilisés pour créer des « pipelines d’environnement ».

Souvent, ces outils peuvent s’intégrer dans la nouvelle culture, pour des activités spécifiques, par exemple, déplacer des objets ou comprendre le point commun entre la configuration et les outils d’environnement.

Suppression des obstacles

Une fois optimisé, le DevOps permet à une organisation de sortir de nouvelles versions plus rapidement. Mais sans une planification appropriée, les nouvelles applications pourraient être freinées au niveau de l'infrastructure ou du cloud. 

Par conséquent, il est essentiel que le DevOps inclut le service de l'infrastructure, les équipes cloud et les experts en domaines, en collaborant avec les superviseurs de solutions critiques telles que les bases de données.

Conclusion

Les entreprises modernes doivent réévaluer leur approche à tous les niveaux, et le DevOps semble être la voie à suivre, en particulier lorsqu’on prend en compte les dangers limités de l'alignement de deux cloisons opaques.

Le DevOps réduit la probabilité de changements dans la production, tout en fournissant des systèmes à l’entreprise de manière plus rapide au travers de tests non fonctionnels automatisés et d’itérations de développement moindres.

En outre, la gestion du service devient automatisée, facilitant les objectifs opérationnels et offrant une compréhension accrue de chaque niveau de l’environnement de production. Ainsi, la prévention des problèmes et la recherche de solutions sont facilitées.

Pour le mettre en œuvre, l’élément essentiel est davantage un changement de culture qu’un changement de technologie. Le DevOps dépend avant tout d’une bonne gestion des structures organisationnelles et des mentalités, qui doivent être étayées par un éventail de compétences appropriées.

Insights for Professionals vous propose un accès gratuit aux thought leadership les plus récents de marques présentes à échelle mondiale. Nos abonnés bénéficient de contenu spécialisé de haute qualité créé ou regroupé pour les professionnels chevronnés. Pour consulter plus de contenu Informatique, cliquer ici.

Insights for Professionals