L'automatisation va-t-elle sonner le glas de l’informatique?

L'automatisation va-t-elle sonner le glas de l’informatique?

: Face à l'automatisation, les spécialistes de l’informatique se sentent contraints de rester à jour et de se doter des compétences nécessaires pour rester compétitifs.

L'automatisation est en expansion dans la plupart des domaines professionnels, la technologie remplaçant rapidement certains aspects du travail qui étaient par le passé effectués par des êtres humains. C’est une évolution positive pour les entreprises, souvent synonyme de réduction des coûts et qui leur permet de ne pas avoir à se soucier des congés ou arrêts maladies du personnel.

Et cette tendance concerne particulièrement le secteur de la technologie. À l’heure où un tel nombre de développements et d'innovations se produisent dans un laps de temps très court, beaucoup de spécialistes de l’informatique constatent que les ordinateurs prennent en charge une part grandissante de leurs activités.

Une étude menée par Harvey Nash a révélé que près de la moitié (45 %) des spécialistes de la technologie au plan mondial pensent que leur travail sera automatisé dans les dix ans à venir, tandis que la majorité d’entre eux (94 %) estiment que leur évolution de carrière sera limitée s’ils n’acquièrent pas de nouvelles compétences.

Leurs préoccupations pourraient être bien fondées, des chiffres de Deloitte estimant que près de 16 % du total des emplois du secteur public au Royaume-Uni pourraient être automatisés d’ici 2030. L'évolution et le développement de la technologie, ainsi que les budgets limités, seront des facteurs clés de cette tendance, selon les analystes.

Sur la base des conclusions de l’étude, Robert Grimsey, directeur chez Harvey Nash, a conseillé les spécialistes de la technologie à se concentrer sur les domaines de leurs fonctions qui ne peuvent pas être automatisés, et à les développer davantage.

L'acquisition de compétences est importante pour les professionnels de tous les secteurs, mais pour ceux qui craignent à terme d’être remplacés par la technologie, il s'agit d'un élément important de leur plan de carrière à long terme.

De nombreuses activités professionnelles ne peuvent pas être effectuées par une machine ou un logiciel. Qu’il s'agisse de la communication ou de la gestion d’un projet, l’être humain est une précieuse ressource pour les entreprises. Les spécialistes de la technologie doivent identifier les domaines dans lesquels ils possèdent une compétence unique et les développer au travers de la formation professionnelle continue.

Cependant, Robert Grimsey affirme qu’y parvenir dans le secteur de l’informatique pose certaines difficultés.

« Le sujet des compétences technologiques représente un défi pour le secteur. Beaucoup d’employeurs se disent prêts à recruter des candidats possédant les bonnes qualités personnelles, mais dénués des compétences techniques spécifiques, puis à les former », ajoute Grimsey.

Il semble qu'un certain nombre de personnes dans le secteur technologique constatent la menace grandissante de l'automatisation et adoptent une attitude proactive. Quelque 12 % des spécialistes de la technologie veulent se former davantage et 27 % confient qu’obtenir une nouvelle qualification est une priorité pour leur carrière.

Insights for Professionals vous propose un accès gratuit aux thought leadership les plus récents de marques présentes à échelle mondiale. Nos abonnés bénéficient de contenu spécialisé de haute qualité créé ou regroupé pour les professionnels chevronnés. Pour consulter plus de contenu Informatique, cliquer ici.

Insights for Professionals