Comment gérer une conversation difficile sur le lieu de travail

Comment gérer une conversation difficile sur le lieu de travail

Gérer son entreprise signifie parfois qu’il faut avoir des conversations difficiles avec les salariés, mais comment y parvenir sans compromettre ses relations ?

Avoir sa propre entreprise peut s'avérer un véritable défi, bien que ce soit incroyablement gratifiant, surtout quand il s'agit d'avoir ces conversations que personne ne veut avoir. Qu'il s'agisse de réprimander un salarié, de donner de mauvaises nouvelles ou de lui refuser une promotion qui lui tenait à cœur, les conversations difficiles font souvent partie de votre travail.

Mais, comment formuler votre discours sans brûler les étapes ?

Choisir le lieu

Vous devez choisir le bon environnement pour votre conversation. Assurez-vous qu'il est privé et hors de portée de voix. La diffusion publique des problèmes des salariés ne vous apportera aucun avantage, même si vous souhaitez que la discussion soit conviviale. Souhaitez-vous un endroit isolé, ou avez-vous besoin que quelqu'un vous accompagne, selon la nature de votre discussion ?

Avoir un plan

Pour éviter les silences embarrassants ou les situations tendues, il est important que vous participiez à la réunion avec un plan. Le plan doit intégrer un objectif principal et le résultat souhaité. Si vous n’avez pas besoin de respecter votre plan à la lettre, discutez de tout ce que vous avez à faire et ne vous laissez pas distraire.

Laisser du temps pour les questions

Toute discussion difficile doit comporter du temps pour que l'individu pose des questions s’il le souhaite. Cela vous aidera à comprendre ce qu'il ressent, lui donnera l'occasion de réagir, mais aussi de digérer la nouvelle. S'il ne veut rien demander, pourquoi ne pas lui poser des questions, telles que « comment vous sentez-vous » ou « qu’en pensez-vous » ? Un salarié peut souvent se replier sur lui-même quand il apprend une mauvaise nouvelle. Cela vous donnera une bonne indication de ce qu'il ressent.

Être clair

Il est important que vous utilisiez un langage clair et direct. N'essayez pas d'adoucir la situation en utilisant des euphémismes et des métaphores, cela risque d’entraîner des confusions et d’aggraver la situation. Vous devez expliquer tous les termes qui peuvent être ambigus ou imprécis et garder un œil sur ses expressions faciales pour voir s'il comprend ce que vous lui dites.

N’utilisez pas un ton accusateur

Même si vous êtes certain de l'issue de la réunion, utilisez cette conversation pour connaître son point de vue. Il est important de garder votre ton aussi ouvert et compréhensible que possible, même si vous êtes là pour le réprimander. Cela évitera qu’il ne se sente attaqué, il sera plus susceptible d'être honnête avec vous.

Relations de travail à long terme

Ces étapes doivent vous aider à avoir des conversations difficiles avec vos salariés, tout en protégeant vos relations à long terme avec eux. Mais, si vous ne réglez pas les problèmes que pose un membre du personnel, vous pourriez compromettre votre relation avec le reste de votre entreprise.

Qu'il s'agisse d'une question de discipline ou non, il est important que vous soyez cohérent avec votre approche et que vous vous attaquiez directement aux problèmes. Sinon, vous pourriez perdre le respect de vos autres salariés en essayant d'éviter les problèmes avec un individu.

Insights for Professionals vous propose un accès gratuit aux thought leadership les plus récents de marques présentes à échelle mondiale. Nos abonnés bénéficient de contenu spécialisé de haute qualité créé ou regroupé pour les professionnels chevronnés. Pour consulter plus de contenu Management, cliquer ici.

Insights for Professionals